Le chef de fil de l’Europe c’est l’Allemagne

    S’il faut se poser la question de savoir où se trouve la direction de l’Union européenne, on répondra que c’est l’Allemagne. C’est elle qui mène le jeu devançant simplement la France qui se retrouve à la seconde place.

    Où se trouve la direction de l’Europe ? À Berlin et sa dirigeante n’est autre la chancelière allemande, Angela Merkel. Raison pour laquelle, Barack Obama a désigné l’Allemagne comme terre pour effectuer son dernier séjour en Europe en tant que Président américain.

    Angela Merkel est présentée comme celle qui est la cheffe de l’Union européenne. Après avoir perdu sa force politique, et sans perspective politique pour l’Europe, la France a par la même occasion perdue sa place de chef de file, mais un attelage retardateur.

    Cela s’explique simplement par le fait qu’Angela Merke occupe le poste de chancelière depuis onze ans et pourrait d’ailleurs briguer un nouveau mandat au cours des élections législatives de septembre 2017. Elle a aussi tous les atouts nécessaires pour faire partie de la prochaine coalition même si elle est moins populaire à cause de l’arrivée des migrants et à la hausse de la popularité du parti d’extrême droite AfD.

    Hollande en perte de vitesse

    D’autre part vous avez le Président français, François Hollande qui est en perte de vitesse, critiqué de toute part que ce soit au sein de son parti que du côté des partis de l’opposition. Et comme si cela ne suffisait pas son ancien ministre de l’Économie Emmanuel Macron l’a lâché pour se présenter à la présidentielle de 2017.

    L’Allemagne est en bonne position parce qu’elle a un taux de chômage relativement bas (5%) comparé à la France. Elle a un budget excédentaire d’environ 4 milliards d’euros, avec une dette en baisse, une balance commerciale très bonne et une croissance très forte.

    Mais en France, le chômage demeure à 10% alors qu’elle avait lancé des mesures sociales importantes mais chères, un déficit budgétaire qui sera supérieur à 3% en 2017, le commerce extérieur malade et sa dette qui ne connaît que des hausses.

    L’Allemagne aux commandes

    Au final, c’est Berlin qui est la vraie capitale de l’Europe. Et on semble croire que l’Allemagne semble profiter de la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne. Plusieurs sociétés installées au Royaume Uni comptent se déplacer vers Francfort au lieu de Paris.