François Fillon retaille la direction du parti sur fond de rassemblement

    Après avoir remporté largement la victoire à la primaire de droite et du centre, François Fillon a voulu montrer qu’il est le nouveau maître en présentant le nouvel organigramme des Républicains comme les stipulent les statuts du parti.

    Ainsi, l’ancien premier ministre a rayé le poste de président des LR.

    Sincérité complète

    Mais François Hollande n’a pas écarté Laurent Wauquiez qui devient premier vice-président des LR. Mais ce dernier sera entouré par plusieurs fillonistes tels qu’Isabelle Le Callenec qui devient vice-présidente. Plusieurs personnes devront désormais réaliser que le boss c’est Fillon. Une chose qu’il prouve à travers le nouvel organigramme du parti.

    Lors du bureau politique, Wauquiez a d’ailleurs déclaré: «La culture de la droite, c’est quand il y a un chef: on l’accompagne. On ne doit pas douter de sa loyauté sur le parti.» Et pour ce dernier, il est «normal» que Fillon «nomme ses compagnons». «Grâce à ton organisation, il sera possible de faire le rassemblement et assurer la pérennité en me nommant au poste de vice-président. Grâce à cet organigramme réorganisé tu disposes d’une assemblée efficace. Tu peux donc te reposer sur un parti prêt à batailler ». Laurent Wauquiez est donc d’accord avec ce nouvel organigramme.

    En voulant rassembler, François Fillon a tout de même prit le soin de nommer ses compagnons à des postes importants comme celui du secrétariat général donné à Bernard Accoyer, ex président de l’Assemblée nationale. Il prend donc la place d’Éric Woerth qui sera nommé à un poste important lors de la campagne présidentielle, sur le programme.

    Cet acolyte de longue date de Fillon sera secondé par Gérard Darmanin compagnon de Sarkozy et d’Annie Genevard, soutien de François Fillon.

    L’ancien chef du gouvernement a nommé Patrick Stefanini au poste de directeur général des Républicains qui a été très impliqué dans la campagne de François Fillon pour la primaire. En somme, François Fillon a réussi à réunir autour de lui son noyau dur avec Patrick Dray, Gérard Larcher, Bernard Accoyer, Bruno Retailleau et former une famille réunie. Mais ce rassemblement est également marqué par le retour dans la nouvelle direction de plusieurs personnalités comme Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko Morizet, Bruno Le Maire et bien d’autres.