Quel est le programme des deux finalistes de la primaire droite et du centre sur l’éducation

    Les deux candidats finalistes à la primaire de droite et du centre ont proposé moult projets de société au cours de leur campagne, mais nous nous sommes penchés sur le de leur projet de société pour l’éducation.

    Alain Juppé pense que la réforme de l’éducation est la base de l’ensemble des réformes. Il a d’ailleurs rédigé un ouvrage « Mes chemins pour l’école ». François Fillon qui fut ministre de l’éducation autrefois, se sert de son expérience à ce poste pour analyser les enjeux de l’éducation.

    Suppression des postes dans l’enseignement

    François Fillon a promis supprimer 500 000 postes dans la fonction publique, ce qui touchera aussi les enseignants. Il compte donc appliquer cette réduction sur 5 ans, mais il n’a pas donné de chiffres précis sur le nombre de postes d’enseignants qu’il compte supprimer.

    Quant à Alain Juppé, il envisage supprimer 300 000 postes dans la fonction publique, mais il n’est pas non plus clair sur les postes à supprimer dans l’enseignement. «  On ne peut pas refuser de recruter des infirmiers, des policiers ou encore des enseignants » avait t-il lancé lundi sur France 2.

    Renforcer le premier degré

    Pour Alain Juppé, il faut plus travailler sur le primaire et la maternelle et il compte même affecter à nouveau certains enseignants du secondaire vers le primaire de façon progressive. Il veut « revoir à la hausse le taux d’encadrement en maternelle et CP et plus travailler sur les élèves en difficulté, avec la création de petits groupes de 4-5 élèves », lit –on sur son site. Le maire de Bordeaux voudrait créer un système d’évaluation pendant le cursus de la primaire ».

    Quant à François Fillon, il veut faire ramener la scolarité obligatoire à 5 ans contre six ans actuellement. Il explique son projet dans son ouvrage intitulé Education, car pour lui tout part de la scolarité obligatoire à cinq ans pour que l’éducation de la lecture commence plus tôt au cours de l’année de la grande section maternelle. »

    Il voudrait aussi centrer les programmes sur les connaissances fondamentales et « arrêter l’interdiction des devoirs à l’école élémentaire » explique-t-on sur son site.

    Accroitre les enseignants

    Les deux vainqueurs de la primaire veulent revoir le nombre de profs à la hausse. Pour Alain Juppé il est question d’augmenter de 10% les revenus des enseignants du primaire à partir de 2017, quand François Fillon veut que l’augmentation du salaire se fasse sur la base du mérite ».